Les agences Donibane sont à votre service avec 3 bureaux: Hendaye, Saint Jean de Luz et Ciboure.
26 mai

Où planter vos arbres après l’acquisition d’une maison en vente à Hendaye ?

Mas de Provence

Sachez qu’en matière de plantations, certaines règles sont à respecter lorsque l’on souhaite faire pousser des arbres et des arbustes le long d’une clôture ou d’une haie qui sépare deux maisons, la vôtre et celle de votre voisin à Hendaye par exemple !
Vous ne pouvez planter de grands arbres qu’à condition de les installer à au moins 2 mètres de sa clôture. C’est la loi qui l’exige. Pas question donc de planter des arbres destinés à l’âge adulte à dépasser 2 mètres juste sous le nez de votre voisin, en clair, le long de sa clôture. Ainsi, il y aura moins de risque que les branches de vos arbres ploient chez lui et qu’elles fassent de l’ombre sur sa pelouse, ses fleurs et sur sa terrasse. Précaution inutile ? Détrompez-vous. En quartier résidentiel, les conflits au sujet des plantations sont plus fréquents qu’on ne l’imagine. Et les arbres et les arbustes, plantés en limite de propriété, occasionnent souvent des tensions.

En revanche, sachez que vous pouvez planter des végétaux dont la hauteur est inférieure à 2 mètres plus près de la clôture de votre voisin. En respectant toutefois une petite distance : à au moins à 0,5 m. Vous pouvez aussi faire pousser n’importe quelle plante grimpante le long d’un mur mitoyen. Bon à savoir : si certaines branches ou plantes présentes dans le terrain que vous avez acheté à Hendaye dépassent dans le jardin d’à côté, sachez que si elles ont été plantées il y a plus de trente ans, une servitude s’établit et votre voisin ne peut vous le reprocher ou vous obliger à les couper !

Bon à savoir : les plantations mitoyennes répondent également à une réglementation précise. Les produits des plantations mitoyennes (fruits, fleurs…) appartiennent pour moitié à chacun des copropriétaires. Veillez donc à ne pas tout cueillir ou tout ramasser. Leur cueillette doit être faite à frais communs quelle que soit la cause : naturelle (les fruits tombent tout seuls), chute provoquée (par secousse par exemple) ou cueillette directe.

C.V. / Bazikpress © Daylight Photo

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée